En exclusivité
vendredi 02 novembre 2012 • Salle Paderewski • 20h30

Marcus Miller

Marcus Miller
© Christian Nordström
printemailTweeter!

Multi-instrumentiste surdoué, Marcus Miller a donné à la basse électrique ses lettres de noblesse. A l’aise dans tous les registres du jazz, il entre dans la légende dans les années quatre-vingt en composant avec Miles Davis l’album mythique «Tutu». Pendant une décennie, il va l’accompagner et lui redonner une seconde jeunesse. Maître incontesté du slap et du tapping, sa rapidité d’exécution, son travail harmonique et ses grooves impressionnants font de lui un bassiste d’exception.

Sa grande expérience, son charisme, le respect qu’il inspire à ses pairs et bien sûr ses immenses qualités d’instrumentiste, de compositeur et de producteur peuvent lui permettre d’être l’un des grands catalyseurs du jazz à venir. Un jazz à la fois créatif et facile d’accès, ce qui n’est pas incompatible.

Son dernier disque en est la preuve, il s’impose comme un des sommets de sa discographie. Si la première écoute ne surprend guère, chaque suivante dévoile une raison de se réjouir et d’appuyer à nouveau sur la touche play. On sait tous que les disques à «combustion lente» sont les meilleurs. Chapeau bas devant l’homme à chapeau plat.

En sextette avec de jeunes et brillants musiciens, il jouera ses nouvelles compositions issues de «Renaissance», son dernier album. Ce concert va constituer un grand événement. Ne le manquez pour rien au monde, sinon la frustration va vous accompagner tout l’hiver!